Tout ce que je sais, c’est que je ne sais rien

Tout ce que je sais c'est que je ne sais rien Platon

Sacré Platon. Ce que j’aime particulièrement chez lui, c’est sa notion de la liberté ! Personne ne pourra jamais emprisonner une personne si elle s’est libérée intérieurement. Tout commence depuis l’intérieur.. Ici se trouve la révolution mes enfants.

Plus on en sait et plus le monde paraît grand. Chaque élément amène une infinité de nouveaux liens. C’est comme le cercle. On peut facilement compter le nombre de côté qu’a un carré (donc quatre), alors que le cercle non. Le cercle a un centre avec une infinité de côtés (les degrés) qu’on divise habituellement en 360 pour s’aider. C’est une forme unique à centre unique avec une infinité de côtés.

Bref, heureux soient ceux qui m’ont compris!


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s